Recherche Nos projets

Pour

     l'environnement

VINCI Immobilier s’est doté d’une nouvelle orientation stratégique qui place l’environnement au cœur de son projet d’entreprise. Cette stratégie, qui impacte notre façon d’opérer, s’anime autour de trois axes : les milieux naturels, l’économie circulaire et le climat.

Ostwald_Polaris

Préserver

les milieux naturels

Changer la donne

La consommation des espaces naturels et agricoles est très nettement supérieure à la croissance démographique et économique. 25 000 hectares de sols naturels disparaissent tous les ans en France. Ce modèle d’urbanisation détruit la biodiversité, aggrave les sécheresses et les inondations et accélère le réchauffement climatique en diminuant la capacité d’absorption du CO2 par les sols. Il n’est plus tenable.

Agir concrètement

Avec 20 ans d’avance sur la loi climat et résilience, VINCI Immobilier se fixe d’atteindre le zéro artificialisation nette des sols, d’ici 2030. Nous sommes le 1er promoteur immobilier national à prendre cet engagement. Pour cela, nous renonçons aux opérations qui artificialisent le plus, nous privilégions les opérations de recyclage urbain et nous intégrons la nature dans nos projets.

Suresnes_Metamorphose©INFIME-architecture
L'opération Métamorphose à Suresnes atteint un taux de désartificialisation de 35%

Œuvrer pour la dépollution

Recyclage urbain et dépollution des sols vont souvent de pair. En partenariat avec des experts, VINCI Immobilier apporte une solution globale de désartificialisation, de dépollution et de renaturation. À Toulouse (Haute-Garonne), pour le programme Nuances, les équipes de VINCI Immobilier ont procédé à l’extraction de 1 500 tonnes de mâchefer pour le réintégrer lors du terrassement du projet. La dépollution du site a permis sa renaturation à hauteur de 50 %.

Montrer l’exemple

À La Roche-sur-Yon (Vendée), notre programme résidentiel Clos du Haras a été construit sur un ancien terrain Engie, dépollué et réaménagé. Proche des commerces, des services publics et des transports, cette résidence, où la nature est omniprésente, est agrémentée d’une microforêt pour reconnecter les habitants à la nature.

La-Roche-Sur-Yon_Clos-du-haras©Infobat
Le Clos du haras à la Roche-sur-Yon (85), un programme où la nature est omniprésente
0
artificialisation nette des sols en 2030.
0
artificialisation nette des sols en 2030.

Privilégier

l’économie circulaire

Changer face à la finitude des ressources

Consommateur de ressources minérales et producteur de déchets, le secteur du BTP est à la croisée des chemins. La solution passe par le recours aux matériaux recyclés et réemployés, la réduction des déchets à la source et la valorisation des déchets de chantier, à l’instar du projet Ad-Aod à Plérin-sur-Mer (22).

Plerin-sur-Mer_An-Aod
An Aod à Plérin-sur-Mer (22), un projet avec une gestion du chantier maîtrisée

Priorité au recyclage urbain

VINCI Immobilier intensifie son activité de recyclage de terrains en friche et de bâtiments en déshérence comme des usines, des bureaux ou des commerces obsolètes. Nos opérations en recyclage urbain réduisent l’artificialisation des sols, la consommation de matières premières lorsque la structure peut être conservée. Elles donnent surtout vie à des lieux délaissés avec des projets mixtes attractifs comme les passages Mériadeck à Bordeaux (Gironde).

Une réhabilitation exemplaire

VINCI Immobilier recycle des bâtiments entiers et change leur destination pour répondre aux nouveaux besoins des territoires. Nous le faisons en réutilisant en partie les matériaux pour économiser la matière. Au cœur de Rouen (Seine-Maritime), nous avons réalisé une opération de recyclage urbain d’un ensemble tertiaire en une résidence étudiante STUDENT FACTORY de 123 logements.

La structure interne de ce bâtiment des années 90 est conservée et les façades sont restaurées dans un style contemporain. Ce programme s’inscrit dans la démarche de réhabilitation de friches industrielles initiée par VINCI Immobilier en partenariat avec Brownfields pour lutter contre l’artificialisation des sols.

50 %
de l’activité de promoteur de VINCI Immobilier se fera en recyclage urbain en 2030.
50 %
de l’activité de promoteur de VINCI Immobilier se fera en recyclage urbain en 2030.

Contenir

le réchauffement climatique

Concilier confort et sobriété

Émetteur majeur de CO2, le secteur du bâtiment change progressivement ses pratiques. Il agit sur le choix des matériaux et/ou l’usage des immeubles. La réglementation RE2020 poursuit l’amélioration de la performance énergétique et le confort des constructions en diminuant leur impact carbone. VINCI Immobilier s’efforce de réduire ses émissions de CO2 dans tous ses programmes. Nous avons, par exemple, développé un calculateur d’empreinte carbone pour optimiser en amont l’impact de chaque projet immobilier.

L’alternative du bois et du béton bas carbone

Excellent isolant thermique, peu consommateur d’énergie lors de sa transformation, renouvelable... le bois coche toutes les cases de la construction durable. À Grenoble (Isère), le projet Wood porte parfaitement son nom avec 820 m3 de bois utilisés pour les plateaux, les façades et les bardages. Autre solution d’avenir : les bétons bas carbone, très bas carbone et ultra-bas carbone. Mis au point par le groupe VINCI, nous les utilisons sur nos programmes comme l’archipel à Nanterre (Hauts-de-Seine), To-Lyon dans le quartier de la Part-Dieu (Rhône) et Universeine à Saint-Denis, où les édifices visent un bilan carbone inférieur de 40% par rapport aux bâtiments conventionnels.

Grenoble_wood1©ECDM et Jeudi Wang
Wood à Grenoble (38), une opération de bureaux faisant la part belle au bois

Engager toute l’entreprise

VINCI Immobilier réduit son impact carbone au niveau corporate en actionnant trois leviers.

 

La mobilité des collaborateurs

Notre plan de mobilité durable encourage financièrement les collaborateurs à adopter de bonnes pratiques : visioconférence, train, écoconduite, covoiturage et vélo. Il a permis l’adoption de la voiture électrique au sein de sa flotte automobile lorsque cela était pertinent. Un accord de télétravail fixe à deux jours le temps de télétravail par semaine pour réduire les émissions de carbone.

 

La formation et la sensibilisation

sur l’environnement sont systématisées. Elles prennent la forme de webinaire et de journées de mobilisation pour l’environnement. 

 

La rémunération

Des critères environnementaux sont intégrés dans l’accord d’intéressement et dans la rémunération individuelle des développeurs pour accroître la part de l’activité liée au recyclage urbain. 

rapport-environnement_VINCI-Immobilier

Rapport environnement 2021

2.16 Mo - pdf
Télécharger